À propos du Karakalpakstan

Le Karakalpakistan est une terre de culture antique. Vous y trouverez de nombreux monuments remontant à l’Antiquité et au Moyen-Âge. Les peuples karakalpak, ouzbek, kazakh et turkmène demeurant sur la rive sud de la mer d’Aral disposent d’un riche patrimoine culturel incluant des monuments archéologiques et architecturaux, un artisanat traditionnel, un riche folklore comptant des festivals animés et de nombreux rituels et traditions. Au-delà de ses monuments antiques et médiévaux, le Karakalpakistan abrite également des sites naturels uniques, aux paysages variés – plateau d'Oust-Ourt, désert du Kyzylkoum, delta de l’Amou-Daria – et des réserves naturelles – réserve nationale de biosphère en aval de l’Amou-Daria, célèbre pour le cerf de Boukhara (cerf tugai) appelé khangulu (« fleur du roi »); la forêt pétrifiée de l’âge de la houille située en amont de la Kokcha et bien d’autres sites. Les musées karakalpaks, notamment le Musée d'art d'État de la République du Karakalpakistan, baptisé d’après I. V. Savitsky, attirent également des visiteurs du monde entier.

Aujourd’hui, afin de préserver ce patrimoine culturel, l’artisanat traditionnel est redynamisé. Par ailleurs, des mesures importantes en faveur de la préservation et de la promotion des monuments archéologiques sont prises. Des festivités dédiées aux rituels nationaux sont organisés à l’intention du public, ils incluent des festivals de jeux équestres et de kourach ainsi que des combats de coqs et de béliers.

La route touristique « Le cercle d’or de l’antique Khorezm » est devenue particulièrement populaire. Elle passe par les principaux sites caractéristiques de la civilisation antique de Khorezm : la colonie de Toprak Kala, résidence des shahs de Khorezm au cours des IIe et IIIe siècles après J.-C; la colonie de Kyjat, ville connue à l’heure actuelle sous le nom de Beruniy et capitale de la province de Khorezm durant le haut Moyen-Âge; la cité de Gurganzh, située dans la ville de Kounia-Ourguentch, Turkménistan, capitale de la province de Khorezm durant le Moyen-Âge et Khiva, ville située dans la province de Khorezm et capitale de cette dernière durant le bas Moyen-Âge.

La situation des habitants de la mer d’Aral s’est considérablement dégradée suite à la catastrophe environnementale survenue dans les années 60. Ironie du sort, les répercussions de cette dernière ont accru l’intérêt des écotouristes pour la région.

Grace aux caractéristiques ethnographiques de la région de la mer d’Aral, le Karakalpakistan dispose également d’un grand potentiel en matière d’ethnotourisme.

Le patrimoine du Karakalpakistan est un élément unique et particulier de la culture mondiale, gagnant en popularité auprès des chercheurs et des touristes.

Le Karakalpakistan est situé au nord-ouest de l’Ouzbékistan, en aval de l’Amou-Daria, le long de la côte sud-ouest de la mer d’Aral. Il partage ses frontières avec la République du Kazakhstan au nord et à l’ouest, la province de Navoï à l’est, les provinces de Khorezm et Boukhara au sud-est et la République du Turkménistan au sud.


  • Superficie totale – 166 600 kilomètres carrés.
  • Population – supérieure à 1,7 million d’habitants, en majorité karakalpaks, ouzbeks et kazakhs. Plus de 90 autres groupes ethniques vivent sur le territoire de la république.
  • Langues officielles – karakalpak et ouzbek; la majorité de la population parle également russe.
  • Le Karakalpakistan est une république souveraine dotée d’un gouvernement parlementaire au sein de la République d’Ouzbékistan. Les constitutions de l’Ouzbékistan et du Karakalpakistan y sont toutes deux pleinement en vigueur.
  • Symboles nationaux – emblème de l’État, drapeau et hymne.
  • Divisions administratives – 14 districts.
  • Monnaie nationale – som ouzbek (UZS).
  • L’agriculture est le principal secteur économique (coton, céréales, élevage).
  • Des liaisons routières, ferroviaires et aériennes relient le Karakalpakistan aux autres provinces d’Ouzbékistan.
  • Le Karakalpakistan est soumis à un climat continental extrême avec des étés chauds et secs et des hivers froids. Le taux de précipitations est très bas. La température moyenne varie de -5 à -8° C en janvier et de +26 à +28° C en juin. La température minimale est de -38° C en hiver, tandis que la température maximale est de +50° C en été. La moyenne des précipitations est de 100 millimètres par an.
  • Ville la plus importante – Noukous, capitale du Karakalpakistan (266 400 habitants).
  • Le Karakalpakistan compte d’autres villes parmi lesquelles Khozheli, Takhiatosh, Chimbay, Beruniy, Tourtkoul et Kongrad.